Le décrochage scolaire

La prévention : une bonne option!

Opter pour la prévention

Mieux vaut prévenir que guérir : voilà un adage qui s’applique judicieusement dans le cas du décrochage scolaire. En effet, il est possible, pour le parent, d’outiller son enfant contre un éventuel abandon de l’école. L’estime de soi et la curiosité intellectuelle font notamment partie des aptitudes qui protégeront le jeune contre les risques de la démotivation.

Comment prévenir?

Faire preuve de vigilance

Le décrochage scolaire ne survient pas subitement : c’est un processus qui s’étire dans le temps. En étant vigilants, il est possible d’en détecter les signes avant-coureurs chez l’enfant.

7 signes avant-coureurs

Miser sur le positif

Le parent qui remarque la démotivation de son enfant à l’égard de l’école peut intervenir pour prévenir un éventuel décrochage de l’école. En amenant son enfant à verbaliser ce qui lui déplaît, il est possible de lui proposer des mesures adéquates et de l’aider à retrouver sa motivation, en misant sur le positif.

Voir les trucs et outils

Stimuler l'intérêt pour l'école

Aider votre enfant à développer son estime de soi et son appétit d’apprendre font partie des moyens de prévention contre le décrochage scolaire. Mais ce ne sont pas les seuls : vous pouvez également stimuler l’intérêt de votre jeune à l’égard de l’école, et ce, de façon durable.

Comment vous y prendre?

Comprendre l’importance de l’école

Apprendre à persévérer : un plus pour l’école!

La persévérance est l’une des clés essentielles de la réussite scolaire. Or, le goût de l’effort n’a rien d’inné. Découvrez des façons de transmettre à votre enfant la capacité de persévérer malgré les embûches.

Mon enfant n'aime pas l'école : que faire?

La plupart des enfants diront, un jour ou l’autre, qu’ils n’aiment pas l’école. Devant une telle situation, il est d’abord recommandé de chercher à comprendre les raisons de cette prise de position en posant des questions précises à l’enfant. Il sera ainsi plus facile de lui proposer des solutions adéquates.

Comment l'aider?

L’école, c’est important. Pourquoi?

L’école, c’est important. Le parent le sait, l’enfant ne le comprend pas toujours. Aussi faut-il en souligner l’utilité dès le plus jeune âge de l’enfant, que ce soit en faisant des liens entre ses apprentissages et la vie courante, ou en lui précisant ce que sa formation lui apporte sur le plan personnel. Des solutions pour développer l’intérêt et la motivation de l’enfant à l’égard de l’école, cela existe!

Comment aider son enfant?

L’école, c’est important. Pour qui?

Pour aider un enfant à comprendre l’utilité de l’école, il peut être pertinent d’en cibler les avantages « ici et maintenant » en plus de les personnaliser selon le caractère et les intérêts de l’enfant.

Une question de personnalité

Être présent pour son enfant

7 clés pour une bonne communication parent-enfant

Savoir communiquer avec votre enfant vous aidera non seulement à bâtir une belle relation réciproque, mais cela lui enseignera aussi à interagir adéquatement avec les autres, à l’école notamment. Évidemment, pour les parent, cela peut représenter tout un défi au quotidien! Voici donc quelques stratégies qui peuvent contribuer à (re)mettre la communication parent-enfant sur la bonne voie.

En savoir plus

L’importance d’une bonne estime de soi

L’estime de soi consiste à avoir conscience de sa valeur personnelle, de ses forces et de ses limites. Elle commence à se développer dès le plus jeune âge de l’enfant et continue de se construire tout au long de sa vie. Une bonne estime de soi aura un impact positif sur la réussite scolaire et sur le développement de l’enfant.

Comment la construire?

Motivation scolaire : avoir confiance en sa réussite

La réussite scolaire doit beaucoup à la motivation. Plus l’enfant est convaincu de sa capacité à réussir, plus il sera motivé à accomplir la tâche et à donner le meilleur de lui-même. Comme parent, vous pouvez inspirer votre enfant à nourrir cette confiance en sa réussite.

11 trucs à découvrir!

J'ai tellement détesté l'école

« L’école, j’haïssais ça. Y’avait rien de pire dans la vie pour moi. Puis là, pas trop le choix, ma grande entre en maternelle. Pauvre elle! Ça lui tente pas, je la comprends. Elle pleurait encore hier soir et elle me demandait pourquoi je l’envoyais là. Tu veux que je lui réponde quoi? » Un Gars un père

Lire la chronique

Bonne continuation!

Shares
Share This