« Maman, je ne veux pas aller à l’école demain. » est une phrase qui revient fréquemment le soir alors que je borde mon petit troisième. Mon cœur de maman est triste à l’idée de savoir que la dernière chose à laquelle il pense avant de s’endormir est de ne pas vouloir quelque chose pour la journée à venir. Je lui fais la bise, le rassure et le réconforte en lui disant de passer une belle nuit. J’essaie d’avoir confiance dans le fait que « la nuit porte conseil » et qu’il aura tout oublié le lendemain.

Chroniques

Toutes nos chroniques

Les propos et opinions exprimés dans ces chroniques n’engagent que leur auteur.

Recevez des idées d'activités par courriel!